Étude de cas - Client dans le secteur des revêtements muraux
Profil du client
Ce fabricant de revêtements muraux basé en Europe fait partie d’un groupe international d’entreprises et possède plus de 70 ans d’expérience dans le domaine. Il emploie plus de 300 personnes et son chiffre d’affaires dépasse les 50 millions d’euros.
Contact initial
Déjà en 1999 M&R était consciente du fait que les entreprises du secteur des revêtements muraux gaspillaient énormément d’argent. La participation initiale de M&R à ce moment-là était dans l’achat de rouleaux hors spécification d’une base vinyle simple pour une réintroduction sur le marché de l’imprimerie. Après s’être bien établie comme fournisseur de bases simples de papier peint hors spécification, une demande supplémentaire de son réseau de clients étrangers a encouragé M&R à s’intéresser au secteur des revêtements muraux imprimés et un contact a été établi avec ce client.
Analyse des besoins
M&R possède une méthodologie établie pour développer la solution la plus efficace pour ses clients et cette méthodologie a été suivie ici.

La première étape principale a été d’effectuer un audit du site. Cet audit a établi que le client regroupait tous ses déchets de rouleaux et restes. Les revêtements muraux mal imprimés et non imprimés étaient placés dans les mêmes bennes à partir de la production et étaient tous deux dirigés vers un compacteur et presse à résidus. À un coût considérable pour le client, tous les déchets de revêtements muraux étaient retirés afin d’être régénérés et/ou pour une récupération du vinyle

M&R, par le biais de son réseau établi de partenaires, a établi qu’une proportion élevée des rouleaux placés dans les bennes, bien que mal adaptée aux marchés européens, pourrait être recyclée sur plusieurs marchés africains.

La phase suivante, recouvrant une période de 2 semaines, a nécessité le prélèvement d’échantillons de chaque chaîne pour une analyse qualitative. Ce processus a permis à M&R d’établir la quantité approximative de revêtements muraux hors spécifications pouvant potentiellement être vendue afin d’être réutilisée.

Finalement, des échantillons de tous les types ont été envoyés dans 3 pays différents afin que les clients de M&R puissent évaluer les matériaux et donner leur feed-back. Ce feed-back a permis à M&R d’identifier le pourcentage de revêtements muraux utilisables pouvant être séparés et vendus.
Solution Proposée
M&R a établi que jusqu’à 50% des revêtements muraux qui étaient actuellement détruits à un coût important pour le client, pouvaient être recyclés et revendus, à profit.

Il a été proposé que le client remplace les bennes à la fin de chaque chaîne de fabrication par des boîtes de même taille. Chaque boîte porterait une étiquette réutilisable à code couleur, indiquant clairement quel type de papier serait destiné à chaque boîte.

Les employés ont alors été formés pour cette nouvelle procédure de séparation et pour les avantages environnementaux et de coûts associés à ce travail.

Une fois les boîtes pleines, le poids brut et net de chacune est inscrit sur la partie externe, et elles sont retirées et placées dans un lieu de stockage en attendant que M&R Recycling les ramasse.

M&R a assumé la responsabilité totale du reste du processus, prenant en charge toutes les dispositions nécessaires relatives au transport/expédition.
Avantages pour le client
Le client a été témoin d’une réduction prononcée des coûts d’enfouissement et de traitement, accompagnée d’une augmentation de la rentabilité. Plutôt que de devoir gérer un problème coûteux, le client jouit aujourd’hui d’une rentabilité accrue de plus de 35 000 euros par an.
Avantages futurs
En réponse à l’augmentation du coût d’élimination des déchets, M&R travaille avec le client afin d’accroître la proportion des matériaux pouvant être recyclée de manière à réduire encore davantage les coûts et à générer des revenus supplémentaires.
M&R Recycling Ltd - Enfouissements réduits,Bénéfices accrus